Que vous soyez amateurs de plantes ou que vous ayez besoin d’un endroit chaud et protégé pour vos semis, la serre de jardin est la solution idéale. En verre, elle est authentique, protège des ultraviolets, garde une température constante et offre une parfaite transparence. En polycarbonate, elle coûte moins chère, est résistante mais procure parfois une moins bonne luminosité. Serre en polycarbonate ou en verre, comment choisir ?

serre en verre

La serre en verre

A l’origine, les serres étaient en verre. C’est le matériau idéal car il offre une transparence totale et apporte un éclairage optimal aux plantes présentes dans la serre. Le verre stoppe les ultra-violets, capte la chaleur et la retient pour conserver la bonne température.

Les serres peuvent être en verre horticole ou en verre trempé ou sécurit qui est plus cher à l’achat mais aussi plus résistant. Le verre horticole offre une transparence supérieure et convient parfaitement pour abriter les semis. Une épaisseur de 3 mm est suffisante pour assurer une bonne résistance. Il est disponible à la coupe dans la plupart des magasins de bricolage. Le verre trempé est beaucoup plus résistant que ce soit aux chocs thermiques, aux intempéries ou aux rayures. Mais il est plus cher et pas toujours très facile à trouver.

Si vous avez l’intention de chauffer votre serre, il faut plutôt choisir du verre épais et feuilleté afin d’avoir une meilleure isolation.

Quant au verre trempé, il résiste mieux aux chocs thermiques tout en étant très solide.

Le verre est idéal si vous désirez une serre authentique, confectionnée par des professionnels. C’est également le matériau recommandé pour créer une serre tropicale. L’un des avantages du verre est que l’eau de condensation ne ruissellera pas sur les plantes ce qui évite les problèmes éventuels de moisissure. Mais c’est aussi une solution plus onéreuse et plus fragile même si une serre en verre résistera plus longtemps qu’un modèle en polycarbonate.

La serre en polycarbonate

Le polycarbonate est un matériau plastique qui est composé de plusieurs plaques transparentes. Il est extrêmement résistant, ressemble au verre, et presque indéformable. Il est facile à travailler et peut être découpé à l’aide d’un outil adapté. Il permet donc de confectionner soi-même sa propre serre. Il supporte de fortes contraintes et résiste très bien aux intempéries. Les plaques sont légères et peuvent être manipulées sans risque de les casser. Généralement, sa durée de vie à l’extérieure est supérieure à dix ans mais le polycarbonate a tendance à s’opacifier avec le temps. Il supporte des poids assez élevés ce qui peut être utile si les chutes de neige sont fréquentes. Avec du polycarbonate à paroi simple, la transparence est presque similaire à celle du verre. Les parois doubles assurent une isolation renforcée mais laissent moins passer la lumière. Avec des plaques de 4 mm d’épaisseur, le polycarbonate double alvéolaire permet d’obtenir une température constante dans une serre.

La serre en polycarbonate est plus facile à installer et son coût est nettement moins élevé.

Si la serre est installée dans les règles de l’art, avec une excellente étanchéité et des systèmes d’aération haute et basse performants, elle sera aussi efficace en verre qu’en polycarbonate. Ce dernier est moins cher, plus robuste mais a tendance à perdre sa transparence dans le temps. Le verre est authentique, très durable mais plus fragile s’il est de mauvaise qualité.