Construire un studio de jardin en bois est relativement simple à mettre en oeuvre, mais il est toutefois nécessaire de bien considérer certains aspects. En particulier, il peut être très utile de l’envisager comme un élément modulable dans le temps, en fonction de vos besoins. Il peut être aujourd’hui un salon dans le jardin avec une belle déco et demain votre bureau, par exemple. Le choix de son emplacement doit aussi être judicieux.

Envisagez votre investissement sur le long terme

Vous avez sans doute une idée déjà précise de ce que vous ferez de votre studio de jardin. L’intérêt de ce studio est qu’il peut en effet s’adapter à de multiples fonctions : un bureau indépendant pour travailler sereinement, une chambre pour un enfant devenu étudiant ou pour accueillir des proches plus ou moins longtemps. Son intérêt majeur est qu’il sera facilement rentable si vous l’envisagez comme un investissement : les très bonnes performances énergétiques du bois limitent notamment les frais de chauffage, et vous n’aurez jamais besoin de le climatiser en été. Son entretien est aujourd’hui limité, et son installation est facile à mettre en oeuvre.
C’est pourquoi, de par ces multiples possibilités, il peut être intéressant pour vous de prévoir dès sa création plusieurs utilisations possibles. Par exemple, en l’utilisant l’été pour une location saisonnière fort rentable. C’est le grand intérêt de ce type de solution : elle peut être évolutive dans le temps.

Bien penser au lieu de son emplacement

C’est cette facile adaptation qui doit toutefois déterminer son juste emplacement dans l’espace, qui lui ne sera pas évolutif ! Si vous voulez conserver pour votre studio de jardin cette facilité d’adaptation, vous devez donc penser à son emplacement également dans le long terme. Si vous voulez l’utiliser aujourd’hui pour du locatif, il devra être situé dans un lieu où son indépendance sera pratique pour vous et votre locataire. La problématique devient autre si vous réservez son utilisation au logement d’un proche âgé, par exemple.
D’un point de vue énergétique et donc économique, pensez toujours à bien adapter son exposition. Privilégiez les ouvertures au sud et un mur fermé au nord, pour limiter encore plus la facture et améliorer la durabilité de ses murs en bois.